lundi, juin 10, 2013

Voter pour un mort

La tête de liste du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) en Charente-Maritime est décédée peu après le dépôt officiel des candidatures pour les élections régionales des 14 et 21 mars 2010. Or la loi interdit de modifier une liste déposée et validée par le ministère de l’Intérieur. Il est donc possible de voter pour un mort. Et c’est ce qu’on fait plus de 3 400 électeurs accordant à cette liste 1,58 % des voix.

 

Sources : Civique, mai 2013, n° 215, page 45