dimanche, juin 05, 2011

systole (origine)

Vous avez retenu que vous aviez 17 de tension. En fait votre cardiologue vous a donné deux chiffres : la systole et la diastole et c'est le rapport entre les deux qui importe. La systole est la contraction du muscla cardiaque. L'idéal est que les deux systoles ventriculaires soient isochrones, de même que les deux systoles auriculaires. La systole ventriculaire détermine le premier bruit du cœur, le choc de la pointe, la pulsation des artères. A l'inverse, la diastole est la dilatation au moment de l'afflux sanguin ; c'est le second bruit du cœur.

 

L'origine sémantique se trouve dans le mot grec sustolé (resserrement) composé du préfixe sun (avec) et du verbe stellô (préparer). Praxagore, Hippocrate, Hérophile et Erasistrate n'en étaient certes pas à ce niveau de la science cardiologique, mais les grecs de l'antiquité utilisaient nonobstant ces deux termes de systole pour l'abrégement d'une voyelle longue en poésie, et de diastole pour la dilatation des poumons. Considérant un cœur à 70 bpm, il y environ 125K systoles par jour, 38 millions de systoles par an et 3 à 4 milliards de systoles au cours d'une vie d'une durée de 80 ans.