mercredi, décembre 01, 2010

Chant du coq, onomatopée et transcription vernaculaire

La poule caquète, le poussin pépie, le coq chante. Selon les langues et les pays, la transcription phonétique de son chant prend des formes très différentes. Le chant du coq est inné, il n'est pas appris.

Allemagne: Kikeriki ;
Angleterre: Cock-a-doodle-doo ;

صياحArabe :
Belgique (Flamand) : Kukeleku ;
Belgique (Wallon) : Coutcouloudjoû ;
Catalan ou Castillan: Kikkiriki ;
Chine (Mandarin): Gwou gwou ;
Corée: Kko-kki-yo ;
Croatie: Ku-ku-ri-ku ;
Danemark: Kykkeliky ;
Espagne: Kikiriki ;
Estonie: Kikerikii ;
Finlande: Kukkokiekuu ;
France: Cocorico ;
Grèce: Kiriki ;
Hollande: Kukeleu ;
Hongrie: Kukurikuuu ;
Inde: Kukru ku ;

Indonésie: Kikeriku ;
Italie: Chicchirichi ;

Luxembourg : kirikiki ;
Norvège: Kykeliky ;
Pays de Galles : coc-a-dwdlŵ ;

Pays-Bas (néerlandais) : Pit-een-doodle-doo ;
Pologne: Kukuryku ;
Portugal: Cocorococo ;
Roumanie : Cucurigu ou Cucuriguuuu;
Russie: Ku-ka-re-ku ;
Suisse: Kuckeliku ;
Thailande: Ake-e-ake-ake ;
Turquie: Kuk-kurri-kuuu ;
Tchèquie : Kykyryký ;
Japon: Kokekokko.

 

« Cocorico ! » est utilisé par certains Français pour manifester leur chauvinisme, probablement parce que ce cri est interprété comme une manifestation d'orgueil de la part du coq, mais surtout parce que le coq gaulois est devenu un emblème du pays.

Avant l'invention de l'horloge mécanique et de la montre, le cri du coq a longtemps servi pour donner l'heure (heure solaire), dans toute l'Eurasie et parfois de manière quasi-légale. Ainsi l'une des lois sultanienne de l'empire ottoman (le kânûn) éditctée par Mehmed II (le conquérant de Constantinople), décrétait qu'à propos des moulins dont les roues tournent dans ses états : « Les meuniers seront surveillés. Il est interdit d'élever des poules dans un moulin afin que la farine et le blé des particuliers ne subissent de dommages. On gardera tout au plus un coq pour connaître l'heure. » []

Le coq, comme les passereaux, produit un premier pic sonore à l'aube et un dernier au crépuscule avec un petit creux en cours de journée, mais il chante (à un niveau sonore de 50 à 60 dBA) toute la journée. On remarque plus son chant à l'aube car il émerge alors du « bruit de fond » présent dans la journée[].