samedi, septembre 01, 2007

L'art de discerner le surnaturel

Pour être reconnue canoniquement, une apparition doit faire l'objet d'une enquête, confiée à une commission. Le concile du Latran V, en 1516, a institutionnalisé cett eprocédure en recommandant à l'évêque du diocèse où a lieu une apparition de se faire aider d'experts, notamment scientifiques, afin d'examiner les fits. Vient alors la phase dite de "discernement". La commission doit s'appuyer sur un certain nombre de signes d'authenticité, comme la sincérité des voyants ou la fréquence des guérisons miraculeuses dans la région. L'enquête terminée, l'évêque doit choisir parmi trois formules latines pour arrêter son jugement: 1. Patet supernaturalitas (le surnaturel est établi); 2. Non patet supernaturalitas (le surnaturel n'est pas établi); 3. Patet non supernaturalitas (le surnaturel est exclu). La formule intermédiaire est la plus souvent retenue car elle évite de prendre une décision.

Libellés : , , ,