lundi, juin 26, 2006

Chateau-restaurant du Trembley-sur-Mauldre



Dans le cadre de la conférence du district 1660 du Rotary International auquel mon RC Paris-Alliance appartient, le Gouverneur Marcel S. a choisi de nous réunir dans un lieu unique pour remettre son insigne de commandement à son successeur Bernard F.; c'était samedi 24 juin très tôt.

LE LIEU

Le château du 17e siècle bâti par Jehan Leclerc, bras droit de Richelieu, aux jardins dessinés par Le Nôtre est la propriété du Crédit Agricole depuis 2000. Le
Domaine du Tremblay rattaché à la même société regroupe golf et château. L’activité principale du Domaine du Tremblay concerne principalement les séminaires avec une clientèle parisienne. Mais depuis quelques temps il redevient hôtel avec des accueils individuels, les clients ayant envie de calme et de verdure. Clientèle qui est de plus en plus internationale.

Le Domaine dispose de 40 chambres : 28 au château, 6 dans les tours, 6 dans la maison bourgeoise, ainsi que de 16 salles de réunions pour 120 personnes. La restauration est réservée aux groupes des séminaires. Ceux-ci durent de 1 jour à 3-4 jours. Le Crédit Agricole souhaite que les séminaires qu’il organise soient beaucoup plus axés sur la cohésion de l’équipe. L’établissement qui tourne 7 jours sur 7 et 24 h sur 24 accueille également les mariages et les réceptions particulières tels que baptême ou anniversaire.

Le golf situé dans le parc de 40 ha, a deux parcours : un classique de 3 100 m2 et un compact de 760 m2, tous deux de 9 trous. Quelques rhinocéros en plastique style Starck orne la pelouse.

LA RESTAURATION

Style dinette, avec des cubes de gruyère de 1,2 x 1,2 cm environ, des carrés de riz créole dans des assiettes en plastique Metro avec des couverts nains, et du rouge qui tâche à moins de 6 euros le cubitenair (Pudlowski aurait dit: 1/20).

ASPECTS POSITIFS

En plein coeur des Yvelines, ce petit village n'est qu'à 22 minutes du Trocadero avec des chemins d'accès inconnus de la grosse Mercedez qui m'y accompagna. Le silence est quasi parfait et les rares golfeurs croisés nous font oublier que nous sommes en conférence de district.

vendredi, juin 16, 2006

Raymond Devos n'est plus



Même avec Dieu, il ne faut pas tenter le diable.

dimanche, juin 11, 2006

Petit-déjeuner au Sénat sur le "soi public" et le "soi privé"



En fait, je retiens de cette belle rencontre que je suis de plus en plus égoïste, ce qui explique que je suis toujours célibataire ("fainiantise sociale") et que je ne m'entoure que de personnes qui ne risquent pas de troubler ma quiétude tranquille [sic]. Simpliste, mais très joli sujet de baccalauréat à la veille de cet examen pour tous les lycéens français.

jeudi, juin 08, 2006

Photomaton Service: un must pour les radins/avares



Dans les supermarchés, gares ou autres lieux publics, Photomaton a installé de superbes machines SpeedLab qui pour 25 centimes développent à partir d'une disquette, d'une clef USB ou d'un autre support numérique... de superbes photographies sous 3 minutes. Le problème pour eux reste que le paiement est possible... mais sans avoir la possibilité d'obtenir un ticket (obligatoire en droit de la consommation).

Comment procéder?

Développe de superbes photographies, puis envoi une lettre à Mme Betty REUNIF, responsable Service Clientèle, Photomaton Service, B.P. 54, 931212 La Plaine St-Denis Cedex... afin qu'elle te rembourse tes photographies et ton timbre-poste. Joindre un RIP/RIB pour se faire!

dimanche, juin 04, 2006

La police suédoise ferme l'un des plus grands site de piratage en ligne

La police suédoise a annoncé, mercredi 31 mai, avoir fermé l'un des plus grands sites en ligne de piratage du Web, The Pirate Bay, et arrêté trois personnes suspectées de partage illégal de fichiers. The Pirate Bay fournit, via des liens, des astuces pour partager des fichiers musique et vidéo sur Internet. Les trois suspects travaillant pour le site, âgés de 22, 24 et 28 ans, ont été relâchés mercredi après plusieurs heures d'interrogatoire. La Suède a adopté, en 2005, une loi interdisant le partage, sans payer de droits, sur Internet, de produits protégés par un copyright. Le partage illégal de fichiers est passible de deux ans de prison - (AFP)