jeudi, mars 10, 2005

La Poste va cesser son activité de FAI




Note: Je m'étais personnellement étonné lors du lancement du service gratuit de laposte.net que les juristes de cet établissement publics puissent oser indiquer en toutes lettres que La Poste se réservait le droit de ne pas router les courriels illégaux. J'ai du mal à imaginer comment il est possible de faire pour refuser le routage d'un courriel sans le lire au préalable. Enfin, je n'ai pas compris la volonté des stratèges de La Poste qui confondent courrier électronique et courrier papier. Pourtant l'IREPP (institut de recherches en prospective postale) dirigée par mon ami Paul SORIANO avait déjà plusieurs fois tirée l'alarme. Mais le président BAILLY semble ne pas savoir écouter.

La Poste va cesser son activité de FAI

Impossible de savoir combien de particuliers sont concernés par la nouvelle : le groupe La Poste vient d'annoncer par communiqué de presse qu'il mettrait un terme à son activité de fournisseur d'accès Internet dès le 30 avril prochain. Les abonnés - dont le nombre n'a pas été précisé par le groupe - seront redirigés vers les services de Neuf Télécom, le prestataire technique de La Poste.

Après deux années d'existence de son service, La Poste ne peut plus suivre les baisses de prix de ses concurrents sur un marché de plus en plus compétitif. A titre de comparaison, Neuf Telecom offre du très haut débit pour 14,90 euros par mois, tandis que les abonnés du service La Poste ne pouvaient profiter que de 1024 kbits/seconde moyennant un abonnement mensuel de 25 euros. Sur ce secteur, qui a déjà vu disparaître l'offre FAI du Crédit Agricole, seuls les vrais professionnels semblent pouvoir tenir la distance...

Le groupe La Poste conserve en revanche son service de messagerie électronique, auquel il a consacré plusieurs campagnes de communication et qui compte à ce jour 4 millions d'abonnés.

(Atelier groupe BNP Paribas - 09/03/2005)