mardi, septembre 21, 2004

Comment acheter un arbre de Noël de 7 m pour 25 euros?

20 septembre 2005 : un lundi soir calme. Les touristes de toutes nationalités ont envahis la rue du Faubourg Saint-Honoré et Colette, le magasin hype des bobos du quartier est plein à craquer de consommateurs heureux d’eau de l’Himalaya au bar à eaux du sous-sol. J’arrive dans le hall de l’Hôtel Régina à 17h55. La Présidente du Groupe auquel appartient ce palace**** me fait un délicat sourire à 18h01 comme à son habitude. Alors que je dévorais un article du Soir sur la consommation de Nutella chez les footballeurs déjà consommateurs de cocaïne, je suis dérangé par un chasseur qui m’impose deux touristes quinquagénaires heureux et souriants. J’appris grâce aux rares notions de portugais que je garde de mon ancienne femme de ménage (jabénar y a plou de porto den lou bar), qu’il s’agissait de M. Marcos Anselmo Ferreira FRANCO (marcos@barce.com.br), fier directeur de Barcelona Distribuidora Ltda et de son épouse, Adela Russo. Ils étaient déjà venus il y a six ans et se rappelaient bien de mon chaleureux accueil de protocole [sic]. Marcos me parla de son club rotarien récemment créé à Santos à deux pas de Sao Polo. Il tient à ce que nous participions à une AIPM dont il nous remet le formulaire. L’investissement serait de $450 par an (pour un projet d’aide à la formation agricole de jeunes étudiants). A 19h05, Raymond fit sonner la cloche en l’absence de notre présidente (attendue pour son opération lunettes mais inexcusée pour son silence coupable). Après l’échange de fanion avec Marcos, on parla des cartes de vœux hideuses pour le nouvel an catholique (j’ai commandé 50 exemplaires d’un dessin d’enfant schizophrénique dont l’imagine est imprimée à l’envers pour prouver notre manque total de professionnalisme dans l’art de la 2D), et des allemands du RC Bonn-Köln Millenium qui attendent de payer leur €2322 pour un équipement solaire de l’orphelinat de Ste-Marie association ZAZAKELY de Madagascar (Sylvain apporta la copie d’un courriel de Gilles BOIRON à Alain JARRY du RC de St-Gilles). L’invité du jour était Philippe DEMOLON (0145512808) du RC Paris-Acédémies. Il nous parla de deux projets pour les 100 ans du RI : (1) lui acheter un sapin de 7 mètres de haut à €25 (+ le port très cher), le mettre en plein cœur de notre arrondissement pour 10 jours (au pied de la statue de Jeanne d’Arc ?), puis faire la quête en présentant aux badauds la raison de notre quête (=un résumé complet et clair de notre raison d’être)… Didier expliqua que ce genre de sport nécessitait des introductions efficaces dans les mairies d’arrondissement, une assurance pour se faire, et du temps de présence pour attraper le touriste heureux du beau sapin couvert d’une roue rotarienne jaune achetée chez SECAL… (2) de la vente de chope souvenir qui pourra servir de porte-crayons sur le bureau des acheteurs de cet objet rappelant les 4 critères et personnalisée au nom du club (souscription préalable au prix-cadeau de €30 l’unité ainsi chèrement poubellisable). La cloche sonna. Un dernier verre avec Philippe. Il était 20h45. Coût de la soirée : €225 (présents : Jacqueline, Raymond, PhilippeL, Michaël, Maria, nos 2 amis portugais, Richard, Catherine, Nathalie, Jacques et votre humble serviteur).